Vous êtes ici :accueil » à la Une » Mondial 2014 / Côte d’Ivoire – Sénégal : Les confrères ivoiriens entre optimisme et réalisme

Mondial 2014 / Côte d’Ivoire – Sénégal : Les confrères ivoiriens entre optimisme et réalisme

615x340_cote_d_ivoire

La Côte d’Ivoire a tiré le Sénégal comme adversaire pour le dernier tour éliminatoire de la Coupe du monde, Brésil 2014. Pour les observateurs de la scène sportive ivoirienne, les Éléphants partent certes favoris, mais rien n’est gagné d’avance.

Voici les réactions après le tirage

Patrick Guitey, journaliste à Sport-ivoire.ci : « L’atout majeur du Sénégal c’est  Alain Giresse »

Là je reprends les propos de Lamouchi. Un bon tirage c’est au terme de l’opposition qu’on peut l’apprécier. Toutefois, il faut préciser que le Sénégal et la Côte d’ivoire sont deux équipes devenues imprévisibles. Sur le papier, la Côte d’Ivoire part largement avec la faveur des pronostics. Il faut juste regarder les face-à-face qui donnent 10 victoires aux Éléphants contre 4 pour les Lions de la Téranga. Au niveau des individualités également il n’y a pas photo. Mais là où le Sénégal a son mot à dire, c’est qu’il a une équipe jeune qui a été mise en place lors des éliminatoires de la CAN 2013. Une équipe qui vit bien ensemble et qui a une revanche à prendre pour se faire pardonner de son public. L’atout majeur des Lions de la Teranga se nomme  Alain Giresse. C’est un coach expérimenté qui aura également une revanche à prendre sur la Côte d’Ivoire après la demi-finale perdue de la CAN 2012. ‎ la Clé du match résidera dans le coaching et l’implication des joueurs.

 

Martial GALE, journaliste consultant, chargé de communication de l’AFI (association des footballeurs ivoiriens) : « C’est un match qui promet »

Je dirais tout juste que c’es un match couperet et que cela se  gagne sur des détails. Bien entendu, vu les antécédents et son vécu, la Côte d’Ivoire part avec un léger avantage, mais il va falloir le traduire en acte. Elle doit confirmer sa double victoire de l’année dernière, aux éliminatoires de la CAN 2013,  alors que le Sénégal cherchera à se venger. C’est un match qui promet. L’équipe la plus engagée et la plus concentrée au moment crucial, l’emportera. Car des deux côtés, il y a des valeurs humainement parlant.

 

Franck TOTI, journaliste à Le Nouveau Courier : « Rien n’est joué d’avance »

La Côte d’Ivoire affronte le Sénégal en barrage du Mondial 2014. C’est un excellent challenge pour Drogba et ses coéquipiers qui devront encore une fois prouver leur leadership africain (classement Fifa). Tout en gardant à l’esprit que le Sénégal n’est pas un petit morceau d’une part et d’autre part, a une revanche à prendre sur les Ivoiriens, qui leur avaient barré le chemin de le Can 2013. Tout compte fait rien n’est joué d’avance. Et le vainqueur sera connu à l’issue de la double confrontation et non après avoir pris une belle avance lors du match aller.

 

Eustache GNABA, journaliste à Urbanpress : « Ce sera un match sur fond de revanche pour le Sénégal »

Pour moi Côte d’Ivoire – Sénégal sera une belle affiche. Comme ce fut le cas lors de la dernière double confrontation dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2013. Cependant, avantage aux Eléphants. En effet, les Ivoiriens ont un ascendant psychologique sur leurs adversaires qu’ils ont battu à Abidjan et à Dakar il y a moins d’un an. De plus, si la suspension du stade de Dakar est maintenue, ce sera un coup dur pour les Lions qui seront privé de leur public. Mais ce sera une équipe revancharde qui va affronter la Côte d’Ivoire. Elle a certainement tiré les enseignements du dernier match. Elle ne voudra donc pas répéter les mêmes erreurs. Ce sera donc un match sur fond de revanche après les derniers événements du stade Léopold Sedar Senghor  de Dakar.

 

Aboubakar Ouakaltio OUATTARA, journaliste à Fraternité Matin : « Les Eléphants n’inspirent plus confiance »

Les Eléphants n’inspirent plus confiance. Je pense que s’ils ne jouent pas sur leur véritable valeur face au Sénégal, ils risquent d’avoir une  surprise désagréable. Car les sénégalais vont y aller à fond.

 

Abel KOUAME, arbitre de Ligue (Fédération ivoirienne de football) : « La Côte d’Ivoire, la bête noire du Sénégal »

Comme l’année dernière les éléphants et les lions se rencontrent à une phase cruciale des éliminatoires et comme par hasard c’est encore la cote d’ivoire qui recevra au match aller. Certes le jeu des poulains de Sabri Lamouchi ne rassure pas les plus sceptiques, mais la Cote d’ivoire a toujours constitué une bête noire pour le Sénégal. La bande conduite par l’emblématique Didier Drogba ne saurait donc déroger à cette règle en permettant à la Cote d’ivoire de participer à sa 3ème coupe du monde.

 

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page