Vous êtes ici :accueil » CAN Orange 2013 » Cameroun : Les coulisses de la nomination d’Akono

Cameroun : Les coulisses de la nomination d’Akono

StarAfrica

Curieuse présence ce jeudi après midi au Stade omnisport de Garoua pour vivre en direct le match en retard des quarts de finale retour de la coupe du Cameroun entre le Coton sport local et Caïman club de Douala (1 – 2) : Tombi A Roko, secrétaire général de la fédération camerounaise de football, Seïdou Mbombo Njoya de la commission des compétitions internationales de la Fécafoot et Patrick Eugéne Ebodé Tsanga, chef du département juridique de l’instance faitière du football camerounais. Ces haut cadres de la fédération, étaient en récréation après avoir tenu une réunion un peu plus tôt avec, entre autres personnalités, Iya Mohammed, président de la Fecafoot. Au centre des préoccupations, l’expédition foireuse de la sélection nationale au Cap vert (défaite 0-2), les dispositions à prendre pour renverser la vapeur au match retour (prévu le 13 octobre prochain à Yaoundé) et l’avenir de Denis Lavagne, l’entraineur national sélectionneur des Lions indomptables.

« N’attendez pas que je vous dévoile les secrets de ce que nous comptons faire pour éliminer le Cap Vert au prochain match. A propos de Lavagne, nous avons évoqué son cas et presque tout le monde a trouvé qu’il était bon de se séparer de lui. Mais, on était divisé sur l’opportunité de le faire partir maintenant où après le match du 13 octobre. Nous avons laissé au président Iya le soin de trancher et de nous informer plus tard, de la décision prise » nous confie une source qui a pris part à cette réunion.

Le ministre des sports, Adoum Garoua, a anticipé ce soir en suspendant Lavagne de ses fonctions et en nommant Jean Paul Akono, actuel Directeur technique national numéro 1 pour le remplacer. La réaction de la Fécafoot est très attendue, surtout quand on sait qu’elle entretient des relations tendues avec le successeur de Denis Lavagne, très proche du comité citoyen pour le redressement de football Cameroun, association présidée par Roger Milla, l’une des personnalités qui exigent le départ de l’actuel gouvernement de la Fécafoot.

« Changer l’encadrement technique, mettre tout en œuvre pour le retour de Samuel Eto’o et organiser une rencontre de réconciliation entre les anciens et les nouveaux joueurs », avait proposé l’entraîneur champion olympique en 2000. Il est desormais placé devant ses responsabilités pour mettre en œuvre sa potion magique afin de permettre aux Lions de ne pas manquer une deuxième fois d’affilée, une phase finale de la CAN.

à propos de l'auteur

nombre d'articles : 9974

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page