nav>
Vous êtes ici :accueil » Afrique » Tunisie: une antiquité volée en Algérie retrouvée dans la maison du gendre de Ben Ali

Tunisie: une antiquité volée en Algérie retrouvée dans la maison du gendre de Ben Ali

Sakher el-Materi pose le 28 mai 2010 devant le siège de la nouvelle banque islamique en Tunisie, Zitouna, à Tunis (© 2009 AFP)

Une antiquité volée en Algérie, faisant partie d’un lot de pièces archéologiques découvertes après la révolution tunisienne dans la maison de Sakher el-Materi en Tunisie, gendre de l’ex-président Ben Ali, a été authentifiée par des experts algériens, a indiqué dimanche l’agence APS.

Le masque de Gorgone volé en 1996 du site antique d’Hippone (Annaba), dans l’est de l’Algérie, a été authentifié récemment par un groupe d’experts du ministère algérien de la Culture en mission en Tunisie, a précisé cette source.

Ce masque en marbre blanc mis au jour en 1930 lors de fouilles exécutées par l’archéologue français Choupaut aux abords du forum de l’antique Hippone Regius, « est en voie de restitution par le ministre de la Culture », a ajouté l’agence algérienne.

Cette antiquité « sert actuellement de pièce à conviction » dans le procès toujours en cours d’El Materi, ouvert en décembre 2011 à Tunis, a précisé cette source.

Le masque de Gorgone figurait parmi 164 pièces archéologiques découvertes à l’intérieur de la maison d’El Materi et montrées dans un reportage diffusé sur une chaîne satellitaire internationale après la chute du régime de Ben Ali.

L’ancien conservateur du musé d’Annaba (600 km à l’est d’Alger), Said Dahmani, aujourd’hui à la retraite, a été parmi les premiers à reconnaître le masque.

Avant sa disparition, le masque de Gorgone, (320 Kg, 1m x 0,80m) ornait la façade d’une fontaine publique.

Signature : ALGER (AFP)

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page