ul>
Vous êtes ici :accueil » Communiqués de presse » Participation de M. Henri de Raincourt au Sommet de la CEDEAO / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

Participation de M. Henri de Raincourt au Sommet de la CEDEAO / Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay

PARIS, France, 27 avril 2012/African Press Organization (APO)/ — Point de presse du 27 avril 2012

(…)

Q – Quel bilan tirez-vous de la participation de M. de Raincourt au sommet de la CEDEAO, à Abidjan, sur le Mali et la Guinée-Bissao ? Ce sommet a-t-il vraiment servi à faire avancer la sortie de crise dans les deux cas ?

R – Le ministre chargé de la Coopération, M. Henri de Raincourt, a participé à ce sommet à l’invitation de la CEDEAO (Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest) et a exprimé le soutien de la France aux décisions prises par les chefs d’État et de gouvernement pour apporter une réponse ferme et déterminée aux crises qui affectent le Mali et la Guinée-Bissao.

La CEDEAO a réitéré son engagement fort pour le retour à l’ordre constitutionnel au Mali. La France la soutient, ainsi que les forces démocratiques maliennes, dans leurs efforts pour permettre le plein retour de la démocratie au Mali, garantir son unité et son intégrité territoriales et lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes. Elle appelle à une solution de la question du Nord par le dialogue et dans le respect de l’unité du Mali. Elle continuera à agir en ce sens avec ses partenaires européens et internationaux.

Concernant la Guinée-Bissao, la France soutient la demande ferme de la CEDEAO d’une restauration immédiate de l’ordre constitutionnel ainsi que la libération des personnalités politiques emprisonnées. Elle appelle les acteurs bissaoguinéens à s’y conformer sans délai. Le déploiement décidé hier d’un contingent de la CEDEAO doit permettre d’accompagner le retour à l’ordre constitutionnel dans le pays en concertation étroite avec les actions entreprises à cette fin par le Conseil de sécurité des Nations unies, l’Union africaine et la Communauté des pays de langue portugaise.

Signature : France - Ministry of Foreign Affairs

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page