nav>
Vous êtes ici :accueil » Afrique » Nouvelle manifestation des étudiants à Libreville en l’espace d’un mois

Nouvelle manifestation des étudiants à Libreville en l’espace d’un mois

Les étudiants ont ciblé, cette fois-ci, non plus le Boulevard Léon Mba, où se trouve l’entrée principale de l’Institution, mais les quartiers situés à l’arrière de l’UOB, où ils ont érigé des barricades dans les ruelles et incendié un véhicule administratif, avant d’être dispersés par les forces de l’ordre qui ont réussi à normaliser la situation, peu après le début des troubles. .

Cette nouvelle manifestation survient un mois après celle déclenchée le 11 février dernier par les étudiants revendiquant toujours le paiement de six mois d’arriérés de bourse, une hausse de celle-ci de 83.000 à 150 000 FCFA et l’harmonisation du système LMD (Licence Master Doctorat.

Les manifestants s’étaient alors déportées du côté du quartier Nkembo (centre de Libreville), non loin de l’UOB, saccageant quelques échoppes et brûlant des véhicules, avant de se heurter aux forces de l’ordre positionnées sur les lieux pour empêcher leur progression vers d’autres quartiers de la ville.

En janvier 2012, les étudiants avaient également organisé une manifestation pour pratiquement les mêmes revendications. Outre l’harmonisation du système LMD, actuellement appliquée dans certaines facultés et pas d’autres, les étudiants protestaient également contre l’instauration des critères d’âge dans l’attribution de la bourse.

La manifestation a été déclenchée lundi par les étudiants alors que l’UOB est paralysée, depuis le 7 janvier dernier par une grève des enseignants, réunis au sein du Syndicat National des Enseignants et Chercheurs (SNEC), réclamant notamment le paiement d’une Prime d’Incitation à la Recherche (PIR).

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page