v>
Vous êtes ici :accueil » Afrique » Nigeria: huit morts au cours de trois attaques dans le Nord

Nigeria: huit morts au cours de trois attaques dans le Nord

Des soldats à Kaduna, le 19 juin 2012 au Nigeria (© 2009 AFP)

Au moins huit personnes ont été tuées dimanche lors de trois attaques, dont l’une aux abords d’une mosquée, à Kano, dans le nord du Nigéria, par des hommes armés circulant à moto, a indiqué la police.

L’attaque la plus meurtrière s’est produite lorsque des hommes armés, en voiture et à moto, ont ouvert le feu près d’une mosquée où des fidèles observaient le ramadan alors qu’une unité de la police avait été déployée pour protéger le lieu de culte, a indiqué un haut responsable de la police.

La police et les attaquants ont alors déclenché une fusillade et l’un des assaillants a été tué au moment où les engins explosifs qu’il avait sur lui ont explosé. Trois autres tireurs ont été abattus par la police, a-t-on précisé de même source.

« Le reste des assaillants a ensuite pris la fuite abandonnant leur véhicule et les trois motos avec lesquelles ils étaient venus », a encore dit le responsable, qui n’a pas précisé si la première attaque était dirigée contre la police ou la mosquée.

Plus tôt dans la journée, deux hommes armés circulant en moto ont ouvert le feu sur la voiture d’un officier de l’armée de l’Air, tuant le chauffeur et l’aide de camp, ont annoncé les autorités.

« La voiture de l’un de nos officiers a été attaquée ce matin », mais il n’était pas à bord, a déclaré Sani Ahmed, général de brigade aérienne.

« Le chauffeur de l’officier et son ordonnance quittaient la ville, mais en arrivant dans le quartier de Yan-Lemo, deux hommes armés circulant en moto ont ouvert le feu sur la voiture, tuant les deux hommes en service », a-t-il expliqué.

Les assaillants se sont enfuis et une enquéte a été ouverte, a poursuivi M. Ahmed.

Par ailleurs, deux hommes armés circulant également en moto ont tué deux personnes devant leur maison dans un quartier voisin, a indiqué le porte-parole de la police Rilwanu Dutse.

Ces attaques n’ont pas été revendiquées, mais la deuxième ville du Nigeria, peuplée principalement de musulmans, a été plusieurs fois la cible d’attaques des islamistes du groupe Boko Haram.

Le groupe a revendiqué de nombreux attentats meurtriers, le plus souvent menées à moto, contre les représentants de l’Etat, les forces de sécurité et la minorité chrétienne dans le Nord à majorité musulmane.

Deuxième ville du pays le plus peuplé d’Afrique et plus grande agglomération du nord, Kano est une cible privilégiée des islamistes.

Signature : KANO (Nigeria) (AFP)

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page