v>
Vous êtes ici :accueil » Afrique » Nigeria: 23 morts dans l’attaque de deux villages du Nord par un gang

Nigeria: 23 morts dans l’attaque de deux villages du Nord par un gang

Des enfants dans un village de l'Etat de Zamfara, au Nigeria (© 2009 AFP)

Un gang de voleurs a attaqué lundi deux villages de l’Etat de Zamfara, dans le nord-ouest du Nigeria, tuant 23 personnes par balle ou en les égorgeant, apparemment dans le cadre d’une opération de représailles.

« Ils ont fait du porte-à-porte, tuant des villageois par balle et dans certains cas les égorgeant avec des couteaux », a indiqué une source policière sous couvert d’anonymat. « Ils ont tué 21 habitants. Ils sont aussi allés dans le village voisin (…) où ils ont abattu deux autres personnes. Jusqu’à présent, 23 villageois ont été tués dans l’attaque », selon la même source.

Les attaques ont également fait un grand nombre de blessés, dont un policier, a ajouté cette source.

La première attaque a eu lieu dans le village de Dan-Gulbi et la deuxième à Guru. Environ 80 assaillants sont arrivés sur les lieux à moto vers 1H00 lundi.

Il s’agissait apparemment d’une opération de représailles contre le meurtre de plusieurs membres du gang par des villageois et des groupes locaux de vigiles, las de la multiplication des vols, a précisé la source policière.

Des attaques similaires ont eu lieu par le passé dans la même zone.

« En raison du caractère isolé de la région, la police n’a pas pu se déployer à temps et les assaillants se sont enfuis avant » son arrivée, selon la même source. « Il est clair que les bandits menaient une expédition punitive pour se venger », a-t-elle ajouté.

De nombreuses attaques ont été attribuées au groupe islamiste Boko Haram, essentiellement dans le nord du Nigeria, mais rien n’indique jusqu’à présent qu’il soit impliqué dans les violence dans l’Etat de Zamfara.

Des conflits locaux et ethniques meurtriers surviennent fréquemment au Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique avec 160 millions d’habitants, qui compte quelque 250 groupes ethniques.

En octobre, 19 personnes avaient été tuées par des hommes armés qui avaient attaque le village de Lingyado, dans l’Etat de Zamfara, en représailles contre le meurtre de membres du gang.

En janvier, des voleurs avaient tué 15 commerçants dans l’Etat voisin de Katsina.

En mai, dans le nord-est du pays, des hommes munis d’explosifs avaient tué au moins 34 personnes lors d’une attaque contre une foire aux bestiaux.

Signature : KANO (Nigeria) (AFP)

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page