Vous êtes ici :accueil » Communiqués de presse » Le Président de la Commission de l’Union Africaine Reçu par le Chef d’Etat Gabonais

Le Président de la Commission de l’Union Africaine Reçu par le Chef d’Etat Gabonais

ADDIS ABEBA, Ethiopie, 14 juin 2012/African Press Organization (APO)/ — Le Président de la Commission de l’Union africaine, Dr. Jean PING, a effectué du 08 au 12 juin 2012, une visite de travail au Gabon, dans le cadre du New-York Forum Africa que ce pays vient d’abriter.

Au terme de son séjour dans la capitale Gabonaise, Dr. Jean PING, a été reçu en audience le 12 juin par le Président de la République Gabonaise, Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, en présence de son Conseiller Diplomatique, M. Jean-Yves Teale.

Dr. Jean PING, a tenu à adresser ses félicitations au Président de la République pour le succès du New-York Forum Africa qui, outre, la présence du Président en exercice de l’Union Africaine, Son Excellence Dr. Boni Yayi, a rassemblé plus de 600 décideurs économiques et politiques.

Le Président de la Commission a également saisi cette occasion pour passer en revue, avec le Chef de l’Etat gabonais, les grandes questions d’actualité en Afrique.

Dans ce cadre, la situation au Mali a été au centre de l’entretien, tout comme les points inscrits à l’ordre du jour du 19eme sommet de l’UA, dont notamment l’élection du nouveau Président de la Commission.

A cet égard, le Président Ali Bongo Ondimba, a tenu à réitérer le soutien total du Gabon à la candidature du Dr. Jean PING.

Il est à rappeler qu’au cours du New-York Forum Africa, le Président de la Commission est intervenu dans les débats sur ‘‘les Impératifs de sécurité et de gouvernance en Afrique », en soulignant qu’il n’y pas de développement sans paix, sans sécurité et sans bonne gouvernance.

Dans ce contexte, il a indiqué que l’Afrique a enregistré des avancées réelles dans sa marche vers la bonne gouvernance économique et politique, ainsi que vers la démocratie.

Il a aussi fait remarquer qu’en dépit d’une conjoncture internationale difficile, les pays africains ont fait preuve d’une forte capacité de réaction et leurs économies ont bien résisté, en ajoutant que sur les quinze économies ayant la croissance la plus rapide dans notre monde d’aujourd’hui, dix se trouvent en Afrique.

Intervenant au cours d’un débat sur un autre thème majeur du Forum intitulé: ‘‘Chine, la dynamique de l’investissement africain », Dr. PING a noté que le développement économique entre la Chine et le continent est inévitable, en précisant qu’il ne fallait pas que l’Afrique se contente d’exporter ses matières premières vers la Chine mais se devait également d’en transformer une partie sur place.

Signature : African Union Commission (AUC)

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page