ul>
Vous êtes ici :accueil » Afrique » Le décès de Gérard Kango Ouédraogo, toujours à la Une des journaux burkinabè

Le décès de Gérard Kango Ouédraogo, toujours à la Une des journaux burkinabè

APA

Copyright : APA

La mort de Gérard Kango Ouédraogo (GKO), ancien Premier ministre et président de l’Assemblée nationale, survenu mardi dernier, continue d’alimenter les Unes des quotidiens burkinabè de ce jeudi.

« Décès de Gérard Kango Ouédraogo : Le témoignage d’anciens amis, proches et connaissances », affiche à sa Une, Le Pays qui informe également, qu’il y a eu forte émotion à Ouahigouya (ville natale du défunt).

A propos de ce décès, le benjamin des quotidiens burkinabè, Aujourd’hui au Faso, donne la parole à l’un des anciens compagnons de l’illustre disparu, Domba Jean Marc Palm qui déclare à la Une du journal que « Gérard Kango a rendu un service à Houphet Boigny à Dakar ».

L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés, pour sa part, titre : «Décès de Gérard Ouédraogo : Soubo n’était pas encore informé », tandis que Le Quotidien parle de la réaction du parti de l’éléphant (l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA, parti dont GKO est l’un des fondateurs).

Au même moment, Notre Temps se demande si «L’ADF/RDA pourra-t-elle survivre à Gérard Kango ? ».

De son côté, le quotidien national Sidwaya évoquant la mort de Gérard Kango Ouédraogo, renseigne que « Ouahigouya pleure un homme de parole et de pardon ».

Le même journal revient sur le voyage du président du Faso, Blaise Compaoré, au Mali, avec ce titre : « A la rencontre des producteurs burkinabè de l’Office du Niger ».
Parlant de ce voyage présidentiel, l’hebdomadaire satirique Journal du jeudi (JJ), présente à sa Une, la caricature de Blaise Compaoré, à pas de course, reçu par son homologue Ibrahim Boubacar Kéita qui lui demande « Mon type, ya quoi ? Tu pleures ? Ouaga, c’est pire que Kidal ?».

Et Blaise de répondre : « Wallaye, au Faso, ce n’est pas la saison des pluies, c’est celle des lacrymogènes ».

Signature : APA

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page