v>
Vous êtes ici :accueil » Afrique » Le cuisinier de Ben Laden rentre au Soudan après sa libération de Guantanamo

Le cuisinier de Ben Laden rentre au Soudan après sa libération de Guantanamo

Ibrahim al-Qosi, l'ancien cuisinier d'Oussama ben Laden, tient une conférence de presse à Khartoum le 11 juillet 2012 (© 2009 AFP)

L’ancien cuisinier du fondateur d’Al-Qaïda Oussama ben Laden est arrivé mercredi au Soudan, son pays natal, après sa libération du camp de détention de Guantanamo, a annoncé le ministère soudanais des Affaires étrangères.

Ibrahim al-Qosi « est arrivé à Khartoum tôt ce matin », après son retour à bord un appareil militaire américain, a dit à l’AFP le porte-parole du ministère, Al-Obeid Meruh. « Il est un homme libre », a dit M. Meruh.

Oussama ben Laden a été tué le 2 mai 2011 au Pakistan par un commando américain, et l’Egyptien Ayman al-Zawahiri lui a succédé à la tête du réseau.

En juillet 2010, al-Qosi avait plaidé coupable devant un tribunal militaire d’exception à Guantanamo de complot et soutien matériel au terrorisme, a indiqué le Pentagone dans un communiqué.

Il a été condamné à 14 ans de prison mais « en échange de sa coopération avec les procureurs aux termes de l’accord de plaider-coupable, l’Autorité des tribunaux militaires a suspendu la totalité de la peine à l’exception de deux années, qui ont débuté le 7 juillet 2010 à la date de ce plaider-coupable », a ajouté le ministère américain de la Défense.

Après en avoir informé le Congrès américain, « le gouvernement des Etats-Unis a rendu al-Qosi au Soudan, à l’expiration de cette portion non-suspendue de la peine », ajoute le texte.

Washington et Khartoum ont coordonné le transfèrement du détenu pour ce qui relève de la « sécurité » et de la manière avec laquelle il a été traité, précise encore le Pentagone.

Al-Qosi était détenu à Guantanamo depuis 2002.

L’ex-cuisinier, âgé de 50 ans, avait admis sous serment qu’il avait soutenu Al-Qaïda depuis 1996 et suivi Ben Laden en Afghanistan, où il a servi comme cuisinier à l’ancien chef du réseau à Jalalabad avant de s’occuper de la logistique.

Ben Laden avait vécu au Soudan cinq ans avant d’être contraint par les autorités de quitter le pays en 1996. Un an plus tard, les Etats-Unis avaient imposé des sanctions à Khartoum pour « soutien au terrorisme ».

Après le transfèrement de M. al-Qosi, il reste 168 détenus à Guantanamo. La prison, construite en 1994, abrite depuis 2001 des détenus soupçonnés de terrorisme et dont les conditions de détention avaient révélé les excès de la « guerre contre le terrorisme » de George W. Bush.

Signature : KHARTOUM (AFP)

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page