Vous êtes ici :accueil » Afrique » Lancement en 2014 du vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) au Mozambique

Lancement en 2014 du vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) au Mozambique

Les autorités sanitaires du Mozambique vont commencer en 2014 à administrer le vaccin contre le virus du papillome humain (VPH) responsable de la majorité des cas de cancer du col de l’utérus.

L’hebdomadaire mozambicain Domingo a rapporté dans son édition de ce week end que la campagne de vaccination sera essentiellement financée par la ‘’Global Alliance for Vaccines and Immunisation » (GAVI, Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation), un partenariat public-privé international dans le domaine de la santé.

Selon le directeur exécutif de GAVI, Dr. Seth Berkley, “un grand fossé existe actuellement entre les filles des pays riches et celles de pays pauvres. Avec les programmes GAVI, nous serons en mesure de combler cet écart, pour que toutes les filles soient protégées contre le cancer du col de l’utérus, quel que soit leur lieu de naissance”.

Il a ajouté “qu’à l’horizon 2020, nous espérons atteindre plus de 30 millions de filles dans plus de 40 pays. Ce sera un moment de grandes mutations pour la santé des femmes et des filles à travers le monde”.

Sur le plan mondial, le cancer du col de l’utérus est la seconde maladie la plus répandue chez les femmes, avec près de 529.000 nouveaux cas signalés en 2008, dont 275.000 décès.

S’exprimant au nom de GlaxoSmithKline, la firme qui produit le vaccin, Deanna Petersen a confié aux journalistes que “le vaccin ne sera administré à travers le Mozambique qu’en 2014, il nous reste donc quelques détails à finaliser. ”

Mais la disponibilité du vaccin aura un impact significatif sur la santé, a-t-elle ajouté.

Selon le ministère mozambicain de la Santé, près de 80% des cas de cancer du col de l’utérus diagnostiqués au Mozambique sont à leur phase terminale.

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page