ul>
Vous êtes ici :accueil » politique » Guinée-Bissau : cinq ans de prison pour le cerveau du coup d’Etat d’octobre 2012

Guinée-Bissau : cinq ans de prison pour le cerveau du coup d’Etat d’octobre 2012

Pansau Ntchama, le cerveau de la tentative de coup d’Etat d’octobre 2012 en Guinée Bissau, a été reconnu coupable de trahison par un tribunal militaire et condamné jeudi à une peine d’emprisonnement de cinq ans pour haute trahison et utilisation d’armes illégales.
Ntchama, un ex-garde du corps de l’ancien patron de l’armée, avait mené une attaque contre une caserne militaire de Bissau la capitale, mais son assaut a été repoussé et lui-même arrêté par les forces armées.

Ce coup manqué de Ntchama avait eu lieu au lendemain du renversement du gouvernement bissau-guinéen, à deux semaines seulement du second tour de l’élection présidentielle.

Ancienne colonie portugaise, la Guinée Bissau continue d’être secoué par des coups d’Etat et des troubles sociaux, depuis son indépendance en 1975.

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page