v>
Vous êtes ici :accueil » politique » Début du déploiement d’une mission anti-terrorisme de l’UE au Niger

Début du déploiement d’une mission anti-terrorisme de l’UE au Niger

Un gendarme nigérien garde un camp près de Niamey, le 25 mai 2012 (© 2009 AFP)

Une mission civile de l’Union européenne (UE) chargée d’aider le Niger à mieux lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée a commencé à se déployer cette semaine à Niamey, a annoncé vendredi la représentation locale de l’UE.

Le colonel Francisco Espinosa Navas, chef de la mission, est arrivé mercredi avec cinq de ses collaborateurs, ce qui « marque le début du déploiement effectif » de la mission, menée dans le cadre de la Politique de sécurité et de défense Commune (PSDC) de l’UE, selon un communiqué.

La mission, décidée le 16 juillet par le Conseil de l’Union européenne, « répond à une invitation du gouvernement du Niger » et contribuera à « renforcer les capacités des forces de sécurité nigériennes à lutter contre le terrorisme et la criminalité organisée », a expliqué l’UE.

Baptisée Eucap Sahel Niger, elle sera composée au total d’une cinquantaine d’experts internationaux qui seront basés dans la capitale.

Avec un mandat initial de deux ans, Eucap Sahel Niger bénéficiera d’un budget de 8,7 millions d’euros pour la première année et assurera la formation des forces de sécurité nigériennes, notamment les gendarmes, les policiers et la garde nationale.

Ses experts, qui travailleront avec une trentaine d’agents locaux, « apporteront un soutien à la coordination régionale » dans la lutte contre le terrorisme et « une assistance dans la mise en place d’une procédure pénale fondée sur l’Etat de droit ».

Les activités « seront, dans un premier temps, concentrées sur le Niger mais elles pourraient être ultérieurement étendues au Mali et à la Mauritanie ».

Niamey s’inquiète des risques de déstabilisation liés à la crise au Mali voisin, dont le Nord est occupé par des groupes islamistes armés alliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Signature : NIAMEY (AFP)

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page