Vous êtes ici :accueil » Communiqués de presse » COTE D’IVOIRE / LE CHEF DE L’ONUCI RECOIT LE NOUVEL AMBASSADEUR DE FRANCE EN COTE D’IVOIRE

COTE D’IVOIRE / LE CHEF DE L’ONUCI RECOIT LE NOUVEL AMBASSADEUR DE FRANCE EN COTE D’IVOIRE

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 13 avril 2012/African Press Organization (APO)/ — Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Bert Koenders, s’est entretenu vendredi 13 avril 2012 avec le nouvel Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, George Serre.

L’Ambassadeur a expliqué à la fin des entretiens, que venant d’arriver dans le pays, il était normal pour lui de faire le tour des diplomates, dont M. Koenders, afin d’en apprendre davantage sur la Côte d’Ivoire. Selon lui, l’échange avec le Représentant spécial s’est avéré très fécond. « L’ONUCI est un élément très important de la politique en Côte d’Ivoire et c’est normal que nous parlions de toutes ces questions d’autant qu’il y a une coordination à assurer entre les différents bailleurs multiples et bilatéraux » a souligné M. Serre.

Pour la suite de la sortie de crise, le diplomate français a rappelé que la Côte d’Ivoire pouvait continuer de compter sur la France d’autant quelle accueillait sur son sol une importante communauté française, environ 14. 000 ressortissants, dont certains depuis des générations. « Nous sommes partie intégrante du développement de la Côte d’Ivoire et dans ce contexte, les autorités françaises vont apporter effectivement un soutien important, notamment grâce à l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) qui arrive à son terme et nous permettra de signer entre les deux pays un contrat désendettement et développement sur l’annulation de la dette », a rassuré M. Serre.

Selon lui, des montants très importants devraient être étalés sur une dizaine d’années ce qui permettrait de bâtir du solide en incitant par la même occasion une mobilisation du secteur privé. « Nos investisseurs seront très intéressés de voir cette stabilisation financière de la Côte d’Ivoire et la possibilité maintenant d’être dans un pays à très fort taux de croissance avec des perspectives d’un pays à vocation de devenir émergent assez rapidement », a conclu le nouvel ambassadeur de France qui succède à Jean-Marc Simon.

Signature : Mission of UN in Côte d'Ivoire

© 2009-2014 StarAfrica

Revenir en haut de la page